A engenharia de formação: o exemplo da formação de tutores no comando do acompanhamento de professores iniciais
L'Ingeniere de la Formation L'exemple de la Formation des Tuteurs de Stages en Formation D'Enseignants

MARC BAILLEUL

Resumo


L’ingénierie de formation n’est pas une science, ni une discipline, ni même une technique. Elle est, selon nous, un ensemble organisé et formalisé de pratiques, de savoirs, d’expérience et d’outils de formation, orienté par des valeurs d’efficacité et de progrès et mis au service d’acteurs du champ de l’éducation et de la formation. Chacun de ces termes mériterait d’amples discussions ; mais il s’agit de signifier que l’activité d’ingénierie lie le plan politique et le plan opérationnel, qu’elle désigne la capacité à inventer dans un cadre contraint, des solutions viables en coordonnant le plus souvent un grand nombre d’acteurs (Bailleul, Thémines, 2013). A travers l'exemple d'une formation de tuteurs en charge de l'accompagnement de professeurs débutants, nous nous proposons de formaliser ce que nous désignerons comme la « démarche d'ingénierie ».


Palavras-chave


Ingénierie de formation ; formation d'enseignants ; tuteur

Texto completo:

PDF

Referências


Références

Abou A., Giletti M.-J., (coord.) (2000). Enseignants d'Europe et d'Amérique. Question d’identité et de formation, Paris : INRP, 268 p.

Alin C. (2010). La geste formation. Gestes professionnels et Analyse des pratiques, Paris : L'Harmattan, Savoir et formation, 238 p.

Altet, M., Paquay, L. & Perrenoud P. (Eds) (2002). Formateurs d’enseignants, quelle professionnalisation ? Bruxelles : De Boeck-Université, Collection « Perspective en éducation », 293 p.

Bailleul M., Thémines J.-F. (2013). L'ingénierie de la formation, in Vergnioux A. (coord.) (2013). Traité d'ingénierie de la formation. Problématiques, orientations, méthodes. Paris : L'Harmattan, Savoir et formation, 310 p.

Berté A ; (1993). Mathématique dynamique. Pour Alice, Boubacar… et tous les autres. Paris : Bordas, Perspectives didactiques, 352 p.

Bourdoncle R. (1991). La professionnalisation des enseignants : analyses sociologiques anglaises et américaines, Revue Française de Pédagogie, 94, p. 73-92.

Bourdoncle R. (1993). La professionnalisation des enseignants : les limites d'un mythe, Revue Française de Pédagogie, 105, p. 83, 119.

Briquet-Duhazé, S., Wittorski, R. (2008). Comment les enseignants apprennent-ils leur métier ?, Paris : L'Harmattan, Collection Action et Savoir, 212 p.

Brousseau G. (1998). Théorie des situations didactiques (Textes rassemblés et préparés par Nicolas Balacheff, Martin Cooper, Rosamund Sutherland, Virginia Warfield). Grenoble : La pensée sauvage.

Carré P., Caspar P. (dir.) (1999). Traité des sciences et techniques de la formation, Paris : Editions Dunod, 512 p.

Éducation permanente (2003). Où en est l'ingénierie de formation » ?, 157-4.

Jolion J.-M. (2011). Masterisation de la formation initiale des enseignants. Enjeux et bilan, Paris : La Documentation française, 43 p.

Le Boterf, G. (2000). Compétence et navigation professionnelle, 3è éd., Paris : Les Éditions d'organisation, 332 p.

Le Boterf, G. (2001a). Ingénierie et évaluation des compétences, 3è éd., Paris : Les Éditions d'organisation, 539 p.

Le Boterf, G. (2001b). Construire des compétences individuelles et collectives, 2è éd., Paris : Les Éditions d'organisation, 218 p.

Leselbaum N. (2000). La construction de l’identité du formateur : une approche par la recherche action sur le conseil pédagogique, In Abou, A., Giletti, M.-J., (coord.). Enseignants d’Europe et d’Amérique, Question d’identité et de formation, Paris : INRP, p. 223-237.

Paquay L., Altet M., Charlier E. & Perrenoud P. (1996). Former des enseignants professionnels. Quelles stratégies ? Quelles compétences ? Bruxelles : De Boeck (2012, 4e édition revue et actualisée), Perspectives en Éducation et en Formation, 267 p.

Pelpel P. (2002). Apprendre et faire. Vers une épistémologie de la pratique ?, Paris : L'Harmattan, Savoir et formation, 236 p.

Portelance L. (2009). Élaboration d'un cadre de référence pour la formation des enseignants associés québécois, Éducation et francophonie, vol. 37, n° 1, p. 26-49.

Schön D.-A. (1994). Le praticien réflexif. A la recherche du savoir caché dans l'agir professionnel, Québec : Logiques Éditions, 418 p.

Vanhulle S., Mottier-Lopez L., Deum M. (2007). La co-construction de soi et des savoirs professionnels comme effet de l'alternance : quels indicateurs ?, Bruxelles : De Boeck Supérieur, 272 p.

Wittorski, R. coord. (2005). Formation, travail et professionnalisation, Paris : L'Harmattan, Action et Savoir, 205 p.

Wittorski, R. coord. (2007). Professionnalisation et développement professionnel, Paris : L'Harmattan, Action et Savoir, 190 p.


Métricas do artigo

Carregando Métricas ...

Metrics powered by PLOS ALM


INDEXADORES DA REVISTA